Vous souhaitez suivre une formation privée pour obtenir un diplôme et devenir Auxiliaire de Puériculture, mais le coût est élevé ? Des possibilités de financement sont possibles. Le financement de la formation de l’auxiliaire de puériculture peut être pris en charge sous certaines conditions et de plusieurs manières. Diverses procédures sont mises à la disposition des personnes éligibles à l’obtention d’aides financières.

Conditions pour bénéficier d'une aide financière

Pour bénéficier d’une aide financière vous devez être dans l’une de ces situations :

  • Être étudiant en formation initiale.
  • Être inscrit dans une formation continue reconnue.
  • Être salarié ou stagiaire.
  • Être demandeur d’emploi.

Le financement partiel ou total de la formation DEAP se fait selon plusieurs critères et se traite au cas par cas. Il dépend de la situation professionnelle et financière du demandeur, de la situation financière de la famille de l’étudiant et de l’organisme sollicité pour l’aide financière.

Aides financières auxiliaire de puériculture

Plusieurs moyens sont mis à la disposition des personnes souhaitant se former au métier d’Auxiliaire de Puériculture dans le but de passer le concours et d’obtenir un Diplôme d’État Auxiliaire de Puériculture.

Aide financière

Conditions

Montant

Le pôle Emploi
Ces aides concernent les demandeurs d’emploi. L'AIF "Réussite concours" est une aide pour les formations dans le domaine social et paramédical. 665€ /mois (2500€ max)
L’alternance
La formation en alternance d'auxiliaire de puériculture permet aux étudiants de se former, tout en travaillant et en touchant un salaire. Avec cette alternative, les études peuvent être prise en charge par l’employeur ou par l’école. Jusqu'à 1 143,96 € / mois
Les organismes étatiques
Le Conseil Régional et le Pôle Emploi peuvent accepter de financer la formation, si le demandeur est inscrit au Pôle Emploi depuis au moins 3 mois pour l’aide du conseil régional et depuis au moins 6 mois pour l’aide du Pôle. Il faut aussi que l’établissement de formation soit agréé par le Pôle Emploi. Jusqu'à 5545 € / mois (selon région)
Les bourses régionales
Il faut s’adresser à son école, par le conseil général ou par le conseil régional. Voir bourses régionales
La bourse de l’éducation nationale
Elle concerne les formations qui ont lieu dans les lycées (donc pour la formation initiale d'auxiliaire de puériculture) Cas par cas
La mission locale
Pour les jeunes de moins de 26 ans. Cas par cas
La Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS)
La DRASS de la région d’habitation ou de la région de l’école peut également offrir des bourses sous certaines conditions. Jusqu'à 4220 €
Le Fongécif
Ce moyen concerne les salariés qui veulent suivre une formation pour adulte, il rentre dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF). Selon votre carrière
Les prêts bancaires
Cette formule est proposée aux étudiants. Le prêt peut atteindre 45 000€ afin de financer la formation d’Auxiliaire de Puériculture, le logement et la voiture. Les bénéficiaires de ce prêts, jouissent d’au taux d’intérêt préférentiel. Le remboursement commence après la fin des études. Jusqu'à 45 000 €

Financement régions Auxiliaire de puériculture DEAP

Régions

Aides financières Auxiliaire de puériculture*

Auvergne-Rhône-Alpes Coût pris en charge à 100%
Bourgogne-Franche-Comté Cas par cas
Bretagne Cas par cas
Centre Val de Loire Jusqu'à 6600€
Corse Coût pris en charge à 100%
Grand Est Coût pris en charge à 100%
Guadeloupe Non indiqué
Guyane Non indiqué
Hauts de France Cas par cas
Ile de France Jusqu'à 5545€
Réunion Non indiqué
Martinique Non indiqué
Mayotte Non indiqué
Normandie Au cas par cas
Nouvelle Aquitaine Jusqu'à 4019€
Occitanie Cas par cas
Pays de la Loire Jusqu'à 5539€
PACA Coût pris en charge à 100%

*Etablissements agréées

Si vous avez besoin d'aide pour préparer votre concours d'Auxiliaire de puériculture, vous pouvez faire ci-dessous une demande gratuite de documentation pour une préparation par correspondance :