L’ATSEM est le bras droit de l’enseignant(e) à l’école maternelle. C’est même devenu une obligation, par les textes, qu’une ATSEM qui répond à certains critères, accompagne le maître ou la maîtresse de la maternelle. Pour mener à bien sa mission et réussir dans le la profession d’Agent territorial spécialisé des écoles maternelles, il faut faire preuve d’un ensemble de qualités indispensables. En effet, dans ce métier, l’agent est en relation étroite avec les enfants et les maîtresses et son rôle est très délicat.

Les 15 compétences de l'ATSEM :

Polyvalence Méticulosité
Sens de l’organisation Bonne communication
Patience et endurance La disponibilité
L’attention L’esprit maternel
L’amour des enfants Le respect des consignes
La discrétion Le sens de l’écoute
La prévoyance et l’observation Le sens pédagogique
La créativité  

Polyvalence :

Le travail d’ATSEM regroupe diverses tâches. Les ATSEM sont toujours en train de bouger d’un endroit à l’autre, elles s’occupent de l’accueil des enfants, de l’hygiène de la classe, du rangement, de la surveillance, de l’hygiène, etc.

Méticulosité :

L’ATSEM doit être très méticuleuse dans tout ce qu’elle fait, car son rôle est de favoriser l’atmosphère propice à l’éducation des enfants à l’école maternelle, sans négliger le moindre détail. En effet, les toilettes doivent être propres tout au long de la journée, les crayons taillés et prêts à l’emploi, les salles de classe propres et rangées, etc.

Sens de l’organisation :

Pour pouvoir joindre les deux bouts et remplir toutes ses tâches impeccablement, l’ATSEM doit être très organisée. Son temps doit être bien réparti et ses mouvements très bien calculés.

Bonne communication :

La communication est l’une des compétences requises chez l’ATSEM qui est toujours en situation de communication avec les enfants, les parents, les enseignant(e)s et le personnel de l’école.

Patience et endurance :

Devant s’occuper d’enfants, l’ATSEM doit impérativement être patiente. Il n’est, en effet, pas évident de convaincre un enfant ou de lui expliquer certaines choses, c’est pourquoi l’ATSEM doit prendre tout son temps pour y arriver. Par ailleurs, ce métier est fatigant et requiert que la personne ait le même rythme de travail tout au long de la journée, c’est pourquoi, l’ATSEM doit faire preuve de beaucoup d’endurance.

La disponibilité :

Pour bien accomplir ses tâches, l’ATSEM doit se montrer toujours disponibles pour répondre aux besoins des enfants et du bon déroulement des heures de classe.

L’attention :

Les enfants imprévisible et pas toujours en mesure de s’exprimer pleinement, l’ATSEM doit être très attentionnée.

L’esprit maternel :

Pour bien communiquer avec les enfants et pouvoir leur donner tous les soins et l’amour nécessaires, l’ATSEM doit avoir l’esprit maternel et la douceur qui sont des qualités importantes pour une personne qui s’occupent d’enfants encore considérés en bas âge.

L’amour des enfants :

Cette qualité est primordiale, c'est même la principale, car si l’ATSEM n’aime pas les enfants, elle ne pourra pas travailler auprès d’eux avec rigueur et dévouement.

Le respect des consignes :

il est impératif que l’ATSEM respecte les consignes de l’enseignement pour pouvoir encadrer les enfants dans leurs activités et les aider à respecter, à leur tour, les consignes.

La discrétion :

Ce qui a lieu à l’intérieur de l’établissement doit rester dans l’établissement. De ce fait, l’ATSEM est tenue par le secret professionnel et ne doit pas communiquer les informations qui concernent les enfants, les parents et le corps professionnel.

Le sens de l’écoute :

L’ATSEM doit être à l’écoute des enfants, des enseignant(e)s et des parents pour pouvoir répondre à leurs besoins.

La prévoyance et l’observation :

L’ATSEM se doit d’être observatrice et prévoyante. La sécurité et le bien-être des enfants font partie de ses responsabilités. Elle doit les surveiller et être en mesure de prévoir tous leurs besoins et tous les risques qu’il peut y avoir.

Le sens pédagogique :

Étant amenée à assister les maîtresse à l’école maternelle, l’ATSEM doit contribuer au bon fonctionnement des activités éducatives. Elle doit, par conséquent, faire preuve d’une bonne maîtrise des techniques d’animation et de mise en œuvre d’activités pédagogiques et ludiques.

La créativité :

L’ATSEM travaille auprès des enfants en secondant l’enseignant(e), c’est pourquoi, il faut qu’elle soit créative pour pouvoir attirer leur attention et susciter leur curiosité.

Réussir le concours d'ATSEM du premier coup ? Faites-vous aider !

Des centres de formations sont spécialisés dans la préparation au concours partout en France