L’assistante maternelle a des droits pour percevoir une indemnisation chômage comme tout salarié ayant exercé une activité rémunérée et ayant cotisé suffisamment pour percevoir lesdits droits. Mais contrairement à d’autres professions, l’assistante maternelle qui travaille pour son compte à domicile se retrouve de facto avec plusieurs employeurs et un nombre d’enfants à charge qui varient. Alors quelles sont les conditions et le calcul de l'assurance chômage ?

Conditions indemnisation chômage assistante maternelle

Les conditions ouvrant droit aux indemnisations chômage doivent respecter au moins l'un des cas suivants : 

  • Un licenciement de l'assistante maternelle
  • Un retrait de l’enfant
  • Une rupture conventionnelle
  • La fin d’un CDD
  • Certains cas de démission dite « légitime » peuvent aussi vous ouvrir ce droit comme un déménagement pour causes diverses tel que suivi du conjoint nécessitant un changement de résidence, harcèlement, salaires non payés,...
  • Cumuler 4 mois de travail effectif soit 122 jours ou 610 heures de travail sur une période de référence durant laquelle est prise en compte l’activité qui est de 28 mois (36 mois pour les plus de 50 ans) : les périodes non travaillées comme un arrêt maladie, un congé maternité, une formation professionnelle compte dans le calcul à hauteur de 5 heures par jour.

Ensuite il faut : 

  • Être inscrite comme demandeur auprès de Pôle emploi. Elle recevra un dossier de demande d’allocation chômage auquel elle devra fournir différentes pièces papier telle que : photocopie de la carte d’identité, photocopie de la carte vitale, relevé d’identité bancaire, attestation de l’employeur
  • Être à la recherche d’un travail et physiquement apte à l’exercice d’un emploi
  • Ne pas avoir atteint l’âge d’ouverture à la retraite (entre 60 et 62 ans)

 

Calcul chômage assistante maternelle

  • La durée maximale d’indemnisation de l'assistante maternelle ne peut excéder 24 mois sauf pour les personnes de plus de 50 ans pour lesquelles l’indemnisation peut s’étendre jusqu’à 36 mois.
  • Dans tous les cas pour connaître quel sera le montant de votre indemnité compensatrice, et le calcul du chômage d'assistante maternelle, vous devez vous renseigner auprès de votre conseiller de l’agence Pôle Emploi dont vous dépendez. En moyenne vous toucherez en tant qu'assistante maternelle au chômage une indemnité de 65 à 75% de votre salaire.
  • Le versement de l’ARE se fait après étude et conformité du dossier reçu par l’agence Pôle Emploi de laquelle l’assistante maternelle dépend.
  • La date de calcul de l’ouverture débute à partir de la fin du préavis du contrat de travail et après 3 jours de délai de carence.
  • L’indemnisation peut être retardée ou différée si l’assistante maternelle a acquis des congés annuels, mais ne les a pas pris.

 

Indemnisation pour chômage partiel

Continuer à garder des enfants tout en persevant l'assurance chômage

L’assistante maternelle peut être indemnisée en cas de rupture d’un ou de plusieurs contrats de travail bénéficiant donc d’une indemnité compensatrice pour les emplois perdus ce qui ne l’empêche aucunement de continuer son activité avec d’autres employeurs.

Cette allocation chômage partiel est possible si les ressources procurées par l’activité réduite n’excèdent pas 70% des revenus antérieurs à la fin du contrat de travail.

Cette condition peut être étudiée chaque mois civil au cours duquel l’activité est pratiquée. Tous les éléments de rémunération versés pendant la période de référence sont à prendre en considération dans le salaire de référence (salaire, majoration pour enfant handicapé, indemnités de congés payés, …), par contre, certains frais en sont exclus comme ceux liés à l’entretien ou à la nourriture.

Dans tous les cas de figure, vous devez procéder à votre inscription auprès de pôle emploi pour pouvoir prétendre au versement de cette indemnité.

Si vous avez besoin d'aide pour devenir Assistante Maternelle, vous pouvez faire ci-dessous une demande gratuite de documentation pour une formation par correspondance :