Les candidats ayant réussi l’épreuve écrite d’admissibilité du concours d’auxiliaire de puériculture seront alors convoqués pour la dernière épreuve du concours d'auxiliaire de puériculture : l’oral. Désignée comme l’épreuve d’admission, c’est l’étape ultime qui sépare le candidat de l’intégration d’un des Instituts de Formation d’Auxiliaire de Puériculture (IFAP). Le concours oral se présente sous la forme d’un entretien avec un jury qui aura pour tâche d’évaluer la motivation et la prédisposition des candidats au métier d’auxiliaire de puériculture.

Qu’est-ce que l’oral d'auxiliaire de puériculture ?

L’oral d’admission est une épreuve obligatoire, sauf pour les personnes qui sont dispensées de la totalité du concours, à savoir les titulaires du diplôme d’état d’auxiliaire de vie sociale, les titulaires le diplôme d’état ou professionnel d’aide-soignant et les titulaires de la mention complémentaire « aide à domicile ». La notation se fait sur 20. Pour réussir l’oral d’admission et ainsi réussir le concours, il faut obtenir une note égale ou supérieure à 10/20.

Tout comme les dates d’inscription du concours d'auxiliaire de puériculture et les détails concernant les épreuves écrites d’admissibilité, les dates, lieux et résultats de l’oral d’admission sont déterminés et communiqués par l’IFAP que le candidat envisage d’intégrer.

 

Qui compose le jury de l'oral d'admission ?

2 personnes composent le jury :

  • le directeur de l'IFAP ou de l'IFSI ou d'un institut de formation d'auxiliaire de puériculture
  • un professionnel : une infirmière ou une infirmière puéricultrice avec un minimum de 3 ans d'expérience.

 

Déroulement de l'oral d'auxiliaire de puériculture

Le déroulement de l’oral est généralement le même dans toutes les écoles. Il s’agit de passer un entretien de motivation de vingt minutes, mené par un ensemble d’examinateurs appelé jury. L’entretien se divise en deux parties :

1. 1ère partie de l'oral : l'exposé

Dans un premier temps, il sera proposé au candidat un texte ou une question portant sur un sujet sanitaire ou social, lié directement au secteur de l’enfance. Avant de commencer l’exposé, le candidat aura droit à 10 minutes de préparation durant lesquels il pourra noter sur un papier les idées qu’il voudra aborder. Il aura ensuite 10 minutes pour faire son exposé en privilégiant les problématiques qu’il aura jugé importantes. Il y aura ensuite un échange avec le jury.

2. 2ème partie de l'oral : l'entretien de motivation

Dans un deuxième temps, le candidat disposera de 10 minutes pour présenter son parcours professionnel. Il devra aussi répondre aux questions du jury qui cherchera à évaluer sa motivation et à connaître les raisons de son choix (pourquoi passer le concours ? Pourquoi vouloir devenir auxiliaire de puériculture ?). Pour plus de détail, consulter notre partie dédiée : questions fréquentes lors de l'oral d'admission

 

Conseils pour réussir l'oral d'auxiliaire de puériculture

L’oral est une étape très redoutée par les candidats. D’abord, tout le monde n’est pas à l’aise à l’idée de se retrouver le face à face avec un jury de professionnels qui jugera ses aptitudes. Ensuite, l’incertitude concernant le sujet qui sera proposé peut s’avérer une source d’angoisse et de stress. En effet, certains pourraient redouter de ne pas être capable de répondre comme il faut à la thématique. C’est pour cela que l’entraînement est de mise.

1. Préparer la première partie de l'oral

Concernant la première partie de l’oral, il faut savoir qu’il existe plusieurs exemples de sujets d’oral auxiliaire de puériculture gratuits qu’on peut consulter sur cette page. Il est recommandé d’en faire autant que possible afin de bien s’entraîner. Une autre manière d’optimiser sa préparation est de faire des annales composées des différents sujets déjà traités. Il est à noter que le sujet de l’exposé peut être aussi bien classique que d’actualité. Se tenir au courant de l’actualité sanitaire et sociale peut donc favoriser une meilleure préparation. Nous vous invitons également a consulter nos fiches de culture générales gratuites.

2. Préparer la seconde partie de l'oral

La seconde étape de l’entretien peut paraître plus facile à préparer vu qu’elle porte sur le parcours professionnel et la motivation du candidat. Il faut néanmoins savoir que retenir par cœur les différentes étapes de son parcours et les raisons de sa motivation pour ensuite les énoncer devant le jury comme on récite un cours de science ne risque pas d’être apprécié par les membres du jury. Il faut être à l’aise dans sa présentation et favoriser un ton naturel et convaincu. Il ne faut pas non plus s’attarder sur les détails, mais tâcher d’être clair et concis.

  • Il est recommandé de commencer à préparer son oral dès que possible. Il ne faut donc pas attendre l’annonce des résultats de l’écrit pour démarrer la préparation car certaines écoles font passer l’oral à peine quelques jours après les résultats ce qui ne laisse pas assez de temps pour une bonne préparation.
  • Le jour de l’examen, lors des 10 minutes de préparation, il est recommandé d’éviter d’écrire de phrases entières mais plutôt des idées afin d’optimiser au maximum son temps de préparation et être sûre de maîtriser son exposé lorsque la présentation débutera.
  • Enfin, il faut garder son sang-froid et faire en sorte de regarder le jury tout en long de l’entretien.

Sujets Oral auxiliaire de puériculture

Vous trouverez ci-dessous une liste de sujets

Pour vous entrainez davantages, il existe de nombreux livres pour préparer le concours d'auxiliaire de puériculture avec beaucoup de sujets d'oraux.

 

Questions fréquentes lors de l'oral d'Auxiliaire de puériculture

Télécharger les questions/réponses

Aprés l'oral d'admission en IFAP...

Une fois l'oral terminé, les résultats vous sont communiqués sous quelques jours sur le site internet des IFAP ou vous avez passé l'examen. En moyenne il y a seulement 2500 places en IFAP chaque année.

  • Si vous êtes sur liste principale : vous n'avez que quelques jours pour confirmer ou non votre inscription dans l'IFAP ou vous êtes reçu. Si vous ne répondez pas, cela faudra pour désistement.
  • Si vous êtes sur liste complémentaire : alors vous attendez que des personnes de la liste principale se désistent. C'est assez rapide. Néanmoins si vous n'êtes pas appelé, vous pouvez contacté d'autres IFAP au cas ou ils aient des places de disponibles malgrè les listes complémentaires.
  • Si vous n'êtes sur aucune liste : vous êtes ajournée. il faudra tout repasser lors d'une prochaine session ou changer de formation.

Si vous avez besoin d'aide pour préparer votre concours d'Auxiliaire de puériculture, vous pouvez faire ci-dessous une demande gratuite de documentation pour une préparation par correspondance :